• Wix Facebook page
  • GT par KD 2 B.jpg
  • Wix Twitter page

Les années 1880s

 

En 1880, avec sa batterie rechargeable récemment mise au point, Trouvé améliore l'efficacité d'un petit moteur électrique développé par Siemens; il en équipe un tricycle anglais de la marque James Starley, créant ainsi le premier véhicule à moteur au monde. Bien qu'il ait été testé avec succès le 19 avril 1881 le long de la rue de Valois dans le centre de Paris, notre ingénieur n'a jamais réussi à le faire breveter.

 

Il adapte alors son moteur à accumulateur à la

propulsion marine. Afin de le transporter

facilement lors des allées-venues entre son atelier

et les bords de Seine,Trouvé le rend portatif et

amovible, inventant ainsi le moteur hors-bord!

Le 26 mai 1881, le prototype Trouvé de 5 mètres,

qu'il nomme Le Téléphone, atteint une vitesse de

1m/s (3,6km/h) vers l'amont et 2,5m/s (9km/h)

vers l'aval.

 

Trouvé expose son bateau (mais pas son tricycle)

et ses instruments électro-médicaux à l'Exposition

Internationale de l'Electricité de Paris et reçoit,

peu de temps après, la prestigieuse Légion

d'Honneur. Il miniaturise aussi son moteur

électrique pour alimenter une maquette de

dirigeable, une fraise de dentiste, une machine à

coudre et un rasoir.

 

Gustave Trouvé invente ensuite son "Photophore", une lampe frontale à batterie, qu'il développe pour un client, un oto-rhino de Rouen, le docteur Paul Helot. Ce système d'éclairage portatif, s'orientant par les mouvements de la tête, libère ainsi les mains du porteur. Une correspondance entre les deux hommes situe son invention au cours de l'année 1883.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.........................