En décembre 1882

  • Wix Facebook page
  • GT par KD 2 B.jpg
  • Wix Twitter page

. . .les abonnés au magazine "Scientific American" découvrirent, en pleine page, un article sur un ingénieur électricien appelé Gustave Trouvé, traduit d'un article de Georges Dary dans le magazine français "Electricité".

 

C'était la première fois que les œuvres de

M. Trouvé étaient présentées en détail au public

américain, y compris Edison. La même année, se

créa un syndicat de spéculateurs américains

pour exploiter toutes les inventions du nouvel

"Edison français". Trouvé accepta à condition

que lui soit versé  un acompte de 700 dollars

par semaine jusqu'à ce que l'entreprise ait réuni

son capital; ce revenu lui fut payé pendant un

certain temps. Mais le projet n'aboutit jamais,

le président du syndicat s'étant suicidé après

avoir tout perdu à la Bourse de New York.

Depuis lors et pendant 130 ans, Trouvé est resté

inconnu du public américain.

 

    

 

Aujourd'hui, grâce à la biographie de Kevin

Desmond, «Gustave Trouvé, French Electrical Genius»   publié par McFarland & Co. Inc., de Jefferson, Caroline du Nord, un continent familiarisé avec les noms Edison et Tesla, va  découvrir ce Parisien oublié, magicien de l'électricité; c'est la suite logique de sa biographie publiée en français en 2012.

 

 

La lampe frontale, la pendule calendrier, l'endoscope, l'automobile électrique, le bateau électrique, le dirigeable électrique, le fusil électrique, le piano électrique, les bijoux électriques .... quelques-unes des 75 inventions du remarquable M. Trouvé !!

 

         

Pour rendre votre voyage de découverte encore plus agréable,

vérifiez que votre haut-parleur est bien branché

.........................